Vous êtes ici : Accueil / Aides / Aide médicale

Aide médicale

La Carte Médicale

Le CPAS peut vous octroyer une carte médicale à certaines conditions.

Cette carte vous permet de vous rendre chez un médecin généraliste de votre quartier s’il est agréé par le CPAS. Une liste des médecins agréés est à votre disposition à l'accueil du Service social ou auprès de votre assistant social.
 
Elle vous permet aussi de vous rendre à une consultation médicale des hôpitaux suivants : hôpital d’Ixelles et d’Etterbeek, Baron Lambert, Molière Longchamps et Bracops.
 
Votre assistant social vous expliquera la procédure à suivre.

Si vous devez vous rendre dans un autre hôpital du réseau IRIS, vous devrez alors vous rendre au service des frais hospitaliers. L’assistant social de ce service examinera votre demande.

Si vous devez être hospitalisé, vous devez passer par le service des frais hospitaliers. Ce service vous donnera un document appelé « réquisitoire » qui vous per­met de vous faire soigner gratuitement dans les hôpitaux du réseau IRIS : hôpital d’Ixelles et d’Etterbeek, Baron Lambert, Molière Long­champs, Bracops, Saint-Pierre, Bordet, Brugmann, Hôpital des Enfants, Paul Brien.

A titre exceptionnel, ce service peut délivrer des réquisitoires pour des consultations et des hospitalisations dans des hôpitaux qui ne font pas partie du réseau IRIS. Par exemple : Saint-Luc, Erasme.

Il est très important d’être en ordre de mutuelle. Votre assistant social ou les agents d'accueil du Service social vérifiéront si votre mutuelle est en ordre en contrôlant votre carte SIS.

Certains médicaments peuvent être remboursés en partie si :

  • ils sont prescrits par un médecin agréé
  • ils sont achetés dans une pharmacie située à Ixelles.

 

Le CPAS peut vous octroyer une carte médicale à certaines conditions.

Votre assistant social vous expliquera la procédure à suivre.

Les personnes en séjour illégal et en état de besoin ont droit à l’aide médicale urgente et indispensable.

Hospitalisation

Si vous devez être hospitalisé, vous devez passer par le service des frais hospitaliers. Ce service vous donnera un document appelé « réquisitoire » qui vous per­met de vous faire soigner gratuitement dans les hôpitaux du réseau IRIS : hôpital d'Ixelles et d'Etterbeek, Baron Lambert, Molière Long­champs, Bracops, Saint-Pierre, Bordet, Brugmann, Hôpital des Enfants, Paul Brien.

A titre exceptionnel, ce service peut délivrer des réquisitoires pour des consultations et des hospitalisations dans des hôpitaux qui ne font pas partie du réseau IRIS. Par exemple : Saint-Luc, Erasme.

Régularisation de la mutuelle

Il est très important d'être en ordre de mutuelle. Votre assistant social ou les agents d'accueil du Service social vérifiéront si votre mutuelle est en ordre en contrôlant votre carte SIS.

Le remboursement des médicaments

Certains médicaments peuvent être remboursés en partie si :

  • ils sont prescrits par un médecin agréé
  • ils sont achetés dans une pharmacie située à Ixelles.

 

Il est très important d'être en ordre de mutuelle. Votre assistant social ou les agents d'accueil du Service social vérifiéront si votre mutuelle est en ordre en contrôlant votre carte SIS.

Votre assistant social vous expliquera la procédure à suivre.

 

L'aide médicale urgente et indispensable

Les personnes en séjour illégal et en état de besoin ont droit à l'aide médicale urgence et indispensable. 

La procédure est la suivante :

  • Prenez un rendez-vous à l'hôpital d'Ixelles avec le médecin souhaité;
  • Présentez-vous au guichet d'accueil du Service social avec la carte de rendez-vous de l'hôpital;
  • L'agent du guihcet vous remetta un document à faire emplir par le médecin qui précisera le caractère urgent des soins. Grâce à ce document, vous ne payerez pas la consultation;
  • Rapportez le document au guichet d'accueil du CPAS.

 

Si vous êtes aidé par le CPAS, vous pouvez bénéficier d'autres avantages, par exemple :

  • Réduction sur votre facture annuelle d'électricité;
  • Dispense de paiement de la taxe régionale;
  • Obtention de cartes de téléphone (maximum 2 par an). 

Parlez-en à votre assistant social, il vous donnera toutes les informations nécessaires.